Fringales et Grignotages

Si vous êtes sujet aux grignotages et fringales depuis le confinement alors ces petits conseils sont pour vous

➡️La première chose à faire est d’équilibrer votre assiette aux repas principaux. Une assiette composée uniquement de glucides (gros plat de pâtes par ex) créera une hyperglycémie puis une hypoglycémie réactionnelle (une fois que l’insuline aura fait son travail). C’est à ce moment là que la fringale arrive généralement ! Pour éviter cela, pensez à manger suffisamment de protéines aux repas (animales et/ou végétales) accompagnées de légumes et de la juste quantité de féculents

➡️Si vous souhaitez intégrer une collation dans la journée pour éviter de craquer ou pour partager un moment avec vos enfants, aucun souci. Vous avez juste besoin de rééquilibrer les quantités des autres repas

➡️Pensez à bien vous hydrater car les sensations de faim et de soif sont proches. Souvent, boire une boisson chaude suffit pour passer l’envie de grignoter.
.
➡️Ne soyez pas trop sévère avec vous ! Oui nous sommes confinés mais notre corps continue d’avoir besoin d’énergie. Inutile de réduire drastiquement les calories au risque en effet de craquer rapidement et d’être frustré. Il est préférable de maintenir une activité physique à la maison (à adapter selon votre niveau ) et de continuer de bouger (ménage, jouer avec vos enfants …)

➡️C’est également le moment de tester de nouvelles disciplines pour gérer au mieux vos grignotages.
Faites des exercices de respiration (cohérence cardiaque), un peu de méditation guidée, du yoga, … Toutes ces pratiques sont bénéfiques pour votre santé physique, mentale et émotionnelle et vous permettront d’arriver à gérer votre stress et vos émotions.

➡️Apprenez également à vous faire plaisir sans culpabiliser. La culpabilité entraine la restriction qui entraînera frustration et craquage. Apprenez à équilibrer vos repas en fonction de vos envies 😊

➡️Autre astuce : se brosser les dents directement après manger avec un dentifrice à la menthe forte 😉

Comment retrouver son sentiment de satiété ?

Au cours de mes consultations, je constate souvent que certaines personnes ont plus de difficultés que d’autres à ressentir le sentiment de satiété. J’ai donc décidé de faire un petit rappel à ce sujet.

➡️La première chose à faire est D’EVITER DE REGARDER DES ECRAN
S (télé, ordi, téléphone) ou faire au chose (lire, écrire, travailler…) en même temps que vous êtes en train de manger. Nous sommes beaucoup moins à l’écoute de nos sensations quand notre esprit est captivé par autre chose et donc nous mangeons en plus grosse quantité. Une étude a mis en avant que lorsque nous mangeons devant un écran, nous mangeons 20% de plus (cela concerne également les enfants !). Il est donc important d’essayer de manger au calme et « en conscience » en prêtant attention à ses sensations alimentaires.

➡️Essayez ensuite de manger PLUS LENTENTEMENT. Il faut 20 minutes à notre cerveau pour recevoir le message que notre estomac est rassasié ! Mâchez suffisamment entre chaque bouchée. Lorsque vous êtes chez vous, vous pouvez utiliser des baguettes également pour faire de plus petites bouchées.

➡️Privilégiez les aliments qui nécessitent une LONGUE MASTICATION
et limitez les aliments « mous », vite engloutis (ex : mieux vaut un sandwich avec du vrai pain long à mâcher plutôt qu’un sandwich avec du pain de mie).

➡️N’attendez pas d’avoir TROP FAIM et FAITES DES COLLATIONS dans la journée SI BESOIN. Lorsque nous arrivons affamé au repas, nous avons tendance également à manger plus et à être satisfait uniquement lorsque nous nous sentons « plein »

➡️Mangez également suffisamment de PROTEINES AUX REPAS (en complément des autres aliments) car celles-ci sont très rassasiantes et ont un effet coupe faim. Elles vous procureront un sentiment de satiété plus long.

➡️Limitez également les PRODUITS INDUSTIELS souvent trop gras, trop sucrés, trop salés qui deviennent vite addictifs et nous font perdre nos repères (chips, biscuits, bonbons …)

➡️N’oubliez pas de manger des aliments qui VOUS PLAISENT car le sentiment de satiété arrive lorsque nous éprouvons une certaine satisfaction quantitative MAIS AUSSI QUALITATIVE.