L’importance de la taille des portions

Vous avez peut-être parfois l’impression de MANGER SAINEMENT mais n’arrivez pas à perdre de poids ?

Cela peut peut être venir de la TAILLE DE VOS PORTIONS.

Souvent nous nous disons que comme ce sont des aliments « bons pour la santé », nous pouvons en consommez davantage.

Oui cela marche avec les légumes mais pour tout le reste il faut tout de même analyser les quantités.

Si vous mangez plus de calories que vous en dépensez, vous allez prendre du poids. Inversement, si vous mangez moins de calories que vous n’en dépensez, vous allez mincir.

Cela s’appelle la balance énergétique !

Cela ne veut pas dire qu’il faille arrêter tous les aliments caloriques, SURTOUT PAS ! Sinon vous allez tomber dans un régime restrictif, être frustré, fatigué, craqué et faire le yoyo. Ce n’est pas le but !

MES CONSEILS :

  • Comptez juste une première fois les amandes (ou autre oléagineux) pour vous rendre compte de ce que représente 15 amandes au creux de votre main. Vous n’aurez plus besoin de compter par la suite.
  • Surveillez la quantité de pain que vous mangez. Le pain doit être considéré comme un féculent. Choisissez un pain complet dont le diamètre n’est pas trop grand pour éviter d’avoir des tranches pesant 50g chacune (qui encourage la consommation)
  • Dosez votre huile lorsque vous cuisinez à l’aide d’une cuillère à soupe.  Oui, les huiles sont de bonnes graisses (pour la plupart) mais en excès cela limitera votre perte de poids.
  • Le fromage peut tout à fait faire partie d’une alimentation équilibrée si vous adorez ça. Une portion de 30 à 40g est tout à fait adaptée en période de rééquilibrage alimentaire. Attention tout de même, nous avons tendance à mettre parfois des quantités trop importantes de fromage dans nos salades (mozza, fêta, gruyère …). Veillez juste à ne pas en mettre de trop.

Galettes des rois , plutôt Frangipane ou Couronne ?

Dimanche c’est l’épiphanie et vous allez très certainement manger une bonne galette !

On retrouve souvent 2 écoles en matière de galettes : ceux qui préfèrent la galette à la frangipane et ceux qui préfèrent la couronne des rois aux fruits confits !

  • LA GALETTE A LA FRANGIPANE est riche en lipides (entre 28 et 30% en moyenne). Ils sont apportés par le beurre, la poudre d’amandes et les œufs. Le principal point négatif de ce type de galette est sa teneur en ACIDES GRAS SATURES importante. Une part de 100g contient en moyenne 17g à 20g.

Petit rappel : nos apports en ACIDES GRAS SATURES ne doivent pas dépasser 12% (max) de notre apport énergétique total. Pour un adulte consommant en moyenne 2 000 calories par jour, cela représente environ 26g.

L’AVANTAGE de cette galette est sa teneur en sucre faible à modérée. Ce type de galette comporte généralement 10% à 15% de sucre, ce qui raisonnable pour un gâteau !

Mention spéciale à la galette Picard, la moins grasse (26% MG) et sucrée (11%).

  • LA COURONNE DES ROIS AUX FRUITS CONFITS. Elle est moins grasse que la galette à la frangipane et donc comporte moins d’acides gras saturés MAIS elle est beaucoup plus sucrée car les fruits confits sont très riches en sucres. Au global elle sera moins calorique car le sucre apporte 4 calories par gramme tandis que les lipides 9 calories par gramme. CEPENDANT, compte tenu que sa teneur en sucre est plus importante, son index glycémique l’est également.

Apéritif et ALCOOL


Bien que l’alcool ne soit pas indispensable àl’organisme, trinquer de temps en temps rentre tout à fait dans le cadre d’unealimentation équilibrée !  Comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser ! Les calories que vous apportent l’alcool sont « vides » et donc dénuées de nutriments… il s’agit uniquement d’aliments PLAISIRS..

L’alcool vous apporte 7 CALORIES PAR GRAMME(pour information, 1g de glucide ou de protéine = 4 calories et 1g de lipide= 9calories). L’alcool est donc très énergétique et une consommation importante peut vous faire PRENDRE DU POIDS rapidement. .

On se demande souvent comment connaitre le nombre de calories dans un verre d’alcool ( et oui cette information n’est pas présente sur l’étiquette …).

Il existe une règle de calcul simple pour connaitre la quantité d’alcool (en g) de votre boisson.

Voici le calcul : (degré d’alcool de la boisson x 0.8 x volume en centilitres) /10  . Pour avoir le nombre de calories apportée par l’alcool, vous multipliez le tout par 7

En période de rééquilibrage alimentaire, je vous conseille de privilégier les alcools qui ne contiennent pas de SUCRES RESIDUELS. Cela signifie que dans la boisson finale, le sucre a totalement disparu. C’est le cas du vin blanc SEC, vin rouge, champagne BRUT …

J’aimerai également apporter une petite précision sur les vins. Les différentes appellations dépendent de la quantité de sucre résiduel …

  • SEC : moins de 4g/l,
  • DEMISEC : de 4 à 18 g/l,
  • MOELLEUX: de12 à 45 g/l,
  • LIQUOREUX: plus de 45g/l (jusqu’à 200 grammes de sucre par litre).

Vous l’aurez donc compris, les vins liquoreux, en plus de vous apporter des calories provenant de l’alcool, vous apporte des calories provenant des sucres résiduels. Il ne faut donc pas en abuser. .

Le Martini, Le porto, le Lillet et autres vins cuits contiennent également des sucres résiduels.

Finalement, la bière contient aussi des sucres résiduels. La teneur est moins élevée que dans un vin liquoreux mais nous avons tendance à en consommer d’avantage :la taille d’une bière classique est de 25cl alors qu’un verre de vin 12.5cl ce qui fait qu’au final la teneur en sucre résiduel est relativement proche. Cela ne veut pas dire qu’il faille faire une croix dessus ! 1 bière DE TEMPS ENTEMPS peut tout à fait faire partie d’une alimentation équilibrée.