Alimentation et diabète de type II

Vous êtes nombreux à m’avoir demandé un article sur l’alimentation et le DIABÈTE DE TYPE II.

Cet article a pour objectif de vous expliquer les GRANDS PRINCIPES mais si vous êtes diabétique de type II, il est important de réaliser un bilan nutritionnel complet car bien évidemment les besoins et les quantités dépendent de chacun.

Lorsque l’on est diabétique il est important de faire attention à sa consommation de SUCRES.

Je veux bien évidemment parler des sucres qui font varier la glycémie rapidement.

Au PETIT DÉJEUNER, il est préférable de METTRE DU BEURRE sur vos tartines (ou une purée d’oléagineux non sucrée) plutôt que de la confiture, du miel ou de la pâte à tartiner. En effet, les lipides vont venir réguler la montée de la glycémie.

De même, il sera préférable de choisir un pain complet plutôt qu’un pain de mie ou pain baguette (IG moins élevé).

D’autre part, il est indispensable de manger A CHAQUE REPAS, des GLUCIDES sous forme de FÉCULENTS. Des apports réguliers vont vous permettre d’obtenir des résultats glycémiques plus stables. Les glucides sont indispensables et représentent le carburant de nos muscles et de notre cerveau.

L’équilibre de votre assiette est ESSENTIEL : elle devra contenir des PROTÉINES, des FÉCULENTS ainsi qu’une BELLE PART de LÉGUMES pour leurs apports en FIBRES mais également en vitamines et minéraux. C’est l’association des 3 éléments au cours du même repas qui permettra de réguler au mieux votre glycémie.

Si vous prenez une petite collation, il est important que celle-ci ne soit pas composée uniquement de GLUCIDES mais veillez bien à l’association GLUCIDES+PROTÉINES (+/- LIPIDES) qui permettra d’éviter les pics de glycémie.

Si vous adorez les biscuits, je vous conseille de les réaliser vous-même avec une faible quantité de sucres. Prenez en un pour une collation et accompagnez-le TOUJOURS d’un yaourt NATURE (classique ou soja), d’un fromage blanc ou d’une autre source de PROTÉINES.

Il est également important de savoir que l’EXCES de consommation de LIPIDES et notamment de GRAISSES SATURÉES nuit à l’efficacité de l’INSULINE et a donc un impact sur le taux de sucre dans le sang. Il faudra donc veiller à limiter la consommation de graisses animales (crème fraîche, viande grasse, charcuterie, fromage, quiches, …) et privilégier les graisses végétales (huiles) tout en contrôlant leurs quantités.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s